Rurutu

Protégée de la fureur de l’océan par un petit récif frangeant, Rurutu, « le rocher qui jaillit » en Polynésien, est l’île la plus septentrionale des Australes. Elle est située à 572 km au sud-ouest de Tahiti. D’une surface de 32 km², cette île est unique en Polynésie de part sa structure géologique.

En effet, celle-ci ne possède pas de lagon, elle est bordée de falaises plongeants dans l’océan et parsemée d’une trentaine de grottes calcaires avec stalactites et stalagmites formées par l’érosion. On la surnomme l’île troglodyte. Les grottes sont une des attractions principales de l’île, les plus connues étant celles de Anaaeo et Vitaria, la plus difficile d’accès étant celle située près du mont Rairiri.

On trouve peu de plage à Rurutu du fait de l’absence de lagon. Cependant les quelques plages de sable blanc comme celles de Naairoa, Avera, Arei sont magnifiques.

Rurutu a été découverte en 1769 par James Cook. A cette époque, l’île comptait probablement 3000 habitants mais les maladies, les guerres tribales et les migrations ont ramené sa population à 2103 habitants en 1996. Ceux-ci vivent principalement dans les 3 villages de Moerai, Avera et Hauti, dans des maisons pittoresques en bloc de corail, clôturées et bordées de fleurs.

Le village de Moerai, chef-lieu de la commune est situé sur la côte nord de l’île en face de la seule passe navigable de l’ile. Vous y trouverez la poste, la gendarmerie, les écoles et une infirmerie.

La production économique de Rurutu consiste en la production d’objets de vannerie et grâce à ses terres fertiles en une agriculture intensive qui produit des pommes de terre, du taro et un peu de café, de vanille et de bananes. Les « mama » excellent également dans la réalisation de subtils « couvre-chefs ou de larges tapis de sol « pe’ue » ainsi que dans l’art du « tifafai », couvertures en patchwork aux couleurs éclatantes.

Chaque année en janvier à lieu le Tere, sorte de pèlerinage où la population effectue un tour de l’île à pied ou à cheval et évoque les légendes ancestrales . Le festival s’achève par un concours de soulevage de pierre (les plus forts soulèvent 150 kg).

Berceau des baleines megaptères, Rurutu permet l’observation de ces mamifères fascinants qui viennent, de juillet à octobre, se reproduire dans les eaux claires et fraîches qui entourent l’île. Les amateurs de plongée ne manqueront pas d’apprécier ces instants magiques, simplement munis de palmes, masque et tuba afin de contempler les mères et leurs petits évoluant sous l’eau et d’assister au chant des mâles venus s’attirer les faveurs des femelles : un opéra subaquatique que l’auditeur privilégié ne sera pas prêt d’oublier…

Points forts

  • Les grottes et sites archéologiques
  • La capitale de l’artisanat du tressage et de la vannerie
  • Une nature exubérante
  • L’île aux baleines
  • Une culture préservée
  • Ses plages de sable blanc

A voir ou à faire !

  • Randonnées terrestres
  • Mont Manureva
  • Grottes de ‘Ina
  • Petite calanque privée To’a-taratara
  • Baleines à bosse
  • Village de Moerai

Archipel  : Iles  AUSTRALES

Superficie  : 32,75 km²

Population  : + 2 404 habitants

Point culminant :
Mt Manureva (385 m)

Ressources :
Taro, artisanat, tourisme

Rurutu

Notre sélection de packages

C’est ici que commencent vos vacances !

Hôtels

Activités

Événements

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER !

Mettez-vous en mode "rêve" ! Et connectez-vous au Paradis ! Recevez nos offres spéciales et restez à l'affût des meilleures opportunités de venir vivre ou revivre votre rêve en vous abonnant à notre Newsletter !